Présidentielle 2012 : Appel de SOS Entrepreneur aux candidats

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Appel aux Candidats à la Présidentielle 2012 

 

Chaque 1/2h. en France, 15 entreprises sont déclarées en défaillance ; sans votre soutien,  95% d’entre elles continueront d’être liquidées…

à Mesdames & Messieurs les candidats attendus à l’élection présidentielle 2012 :  Martine AUBRY, Ségolène ROYALE, Eva JOLY, Marine LE PEN, Nicolas SARKOSY, Jean-François COPPE, Jean-Louis BORLOO, François HOLLANDE, Pierre LAURENT.

Mesdames, Messieurs,

 

Aujourd’hui en France, 1 entreprise toutes les 2 minutes se déclare en Cessation de Paiement auprès d’un  Tribunal de Commerce ;

95% d’entre elles terminent (dans les 18 mois suivant) en liquidation judiciaire et génèrent un flot de nouveaux chômeurs alors qu’un certain nombre d’entre-elles pourrait  être sauvé et continuer à produire du P.IB.

94.4% d’entre elles concernent des entreprises de moins de 100 salariés.

Or, 1 français sur 4 vit des P.M.E.. Si personne ne soutient les PME en difficulté, qui pourra prétendre relancer la croissance en France ?

Tout le monde s’accorde sur le sujet depuis 30 ans et reporte la faute avec raison sur les entrepreneurs, qui attendent la dernière minute pour se déclarer en difficulté ; mais personne ne propose ou n’a trouvé de solution pour que cela cesse. 

Pourtant la Loi de Sauvegarde de 2005 constitue une excellente boite à outils pour aider les entrepreneurs en difficulté dès les premiers instants.

La mise à la casse des P.M.E. continue. C’est pourquoi, SOS Entrepreneur a été créé en mars 2011 pour apporter sa contribution à la recherche d’une solution efficace.

SOS Entrepreneur est une association régionale à vocation nationale, loi 1901 & à but non lucratif, créée à l’initiative de Chefs d’Entreprise de P.ME., qui ont été confrontés à des problématiques de crise majeure (redressement judiciaire) et qui ont rebondi. Son objectif est d’apporter aux entrepreneurs en grande difficulté, les moyens d’accéder à un accompagnement d’urgence (via une Bourse de Solidarité) pour sortir de leur crise.

Cet accompagnement a pour vocation d’aider l’entrepreneur, à rompre sa solitude le plus en amont possible des premières difficultés rencontrées, à retrouver le sens du discernement, à utiliser à temps l’oxygène que les outils de Loi de Sauvegarde de 2005 lui apportent.   

 

La finalité ce cette action : Préserver ou créer à nouveau de la valeur économique et des emplois dans nos régions.

En juillet 2011, une solidarité dans le soutien au développement économique et social des entrepreneurs en grande difficulté a été mise en place par la création du « Fond de Solidarité SOS Entrepreneur», avec l’appui des organisations territoriales & consulaires (subventions), des entreprises régionales (mécénats) et de dons de personnes physiques.  SOS Entrepreneur a besoin du soutien de chacun pour approvisionner son fond de solidarité.

  

Dans le cadre de la préparation de la campagne présidentielle 2012, nous souhaitons pouvoir vous rencontrer, afin que vous puissiez nous présenter votre position, par rapport à la mise en œuvre d’aides nécessaires au service des entrepreneurs en grande difficulté.

 

 Nous souhaiterions également recueillir vos intentions pour répondre à 2 problématiques actuelles :

 

1.           SOS Entrepreneur cherche à approvisionner son Fond de Solidarité, afin de pouvoir octroyer des bourses de solidarité aux entrepreneurs (en précarité établie), - qu’ils puissent enfin se faire accompagner en situation de crise avant qu’il ne soit trop tard. Or l’appel à des mécènes privés (personnes morales ou personnes physiques) ne peut suffire à trouver la solution. Vous savez combien les institutions territoriales (Régions, Départements) et les chambres consulaires (CCI régionales,…), qui pourraient pourtant contribuer au soutien des initiatives de sauvegarde de l’emploi et de relance des entreprises en difficulté, ont des budgets en baisse récurrente qui ne permettent plus de soutenir de  telles actions. En d’autres termes, comment trouver les ressources financières auprès de l’état pour que SOS Entrepreneur puisse apporter son soutien dans la protection de l’emploi et la création de valeur économique?

  

2.           La puissance publique (le Conseil Régional par exemple) n’a pas le droit de soutenir un entrepreneur en redressement judiciaire : Une période de redressement judiciaire (pouvant aller jusqu’à 18 mois) est pourtant décidée par le Président du Tribunal de Commerce, dans le but d’essayer de préparer et de développer un plan de redressement, afin de sauver l’entreprise et ses emplois.

C’est la période où le chef d’entreprise de PME est le plus isolé (sans ressource, sans banque,…  il ne peut même plus répondre aux appels d’offre publique…), c’est la période où le chef d’entreprise a le plus besoin d’être aidé.

Pouvons-nous accepter de mettre en place une période de redressement sans mettre  en parallèle tous les moyens nécessaires au soutien de l’entrepreneur en très grande difficulté, et notamment ceux que pourraient apportés les communautés territoriales (puissance publique)?

Voici une des raisons qui permet de comprendre pourquoi 95% des entreprises défaillantes partent en  liquidation judiciaire.

  

Dans l’attente de pouvoir vous rencontrer, veuillez accepter, Mesdames, Messieurs, l’expression de nos meilleurs sentiments.

 

 

             Bruno DELCAMPE

                    Fondateur

   accueil@sos-entrepreneur.org

     www.sos-entrepreneur.org

               06.15.24.19.77

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »